Le Cherche-Midi


  • " Le feu et la grâce "

    Lorsqu'elle assiste à son premier ballet, Dorothée a tout juste dix ans et danse au conservatoire de Toulouse depuis trois ans.
    À l'issue de la représentation, elle n'a plus qu'une idée en tête : devenir danseuse étoile. Après un premier échec qui, loin de la mettre à terre, lui donne encore plus de détermination et de force, Dorothée intègre l'école de l'Opéra de Paris l'année suivante. Elle vient d'avoir douze ans.
    Puis, parce qu'elle ne peut s'imaginer un autre parcours et qu'elle sait qu'elle n'atteindra son bonheur qu'en interprétant les plus grands rôles du répertoire, la jeune ballerine va s'accrocher à son rêve, à son étoile, encouragée et soutenue par ses parents qui n'hésitent pas à tout quitter pour la suivre à Paris. Elle va gravir toutes les marches qui la mèneront à la consécration : le 19 novembre 2007, à vingt-quatre ans, à l'issue de la représentation de Casse-Noisette, elle est nommée étoile.
    Dans cet ouvrage superbement illustré par les photographies de James Bort, Dorothée Gilbert dévoile avec une sincérité touchante son parcours exceptionnel, depuis ses mauvaises notes à l'école de danse et les difficultés d'une adolescence " pas comme les autres ", consacrée au travail et à la compétition, jusqu'aux immenses rôles d'interprétation qui l'entraînent sur les plus belles scènes du monde, en passant par les blessures et les moments de doute mais aussi en évoquant son immense bonheur d'être mère. Autant d'événements qui émaillent sa jeune et fulgurante trajectoire.
    Mais plus encore, elle nous donne à voir combien la détermination et la force de caractère peuvent conduire au firmament.

  • Mannequin par hasard et sur le tard.

    Je vais être diorisée ! Oui, habillée de Dior. Chignon, make-up, talons. Je tiendrai en laisse un caniche royal et me promènerai au rayon beauté, l'air pimbêche à mort. Mon rêve d'enfant se concrétise : rester enfermée dans un grand magasin. Deux nuits de répétition. Les models, cinq ladies d'âge mûr - comme on dit au rayon fruits et légumes - dont moi, ont passé des heures sur un escalator en marche. Un show somptueux se prépare. Moi qui n'ai jamais fait de spectacle de ma vie, sauf Cendrillon à l'école primaire, j'exulte.

    Londres, Upper Street. Sylviane, fraîchement débarquée de France, cinquante-cinq ans, cheveux blancs et silhouette de jeune fille, est repérée lors d'un casting sauvage. Sa vie prend un virage à angle droit.
    Castings, shootings et défilés se suivent et ne se ressemblent pas. Désormais model, elle découvre la fashion sphère et ses paillettes. Les excentricités de la capitale britannique, sa population bigarrée et sa liberté face aux conventions l'enchantent : elle s'y sent comme chez elle.
    Mais, pendant ce temps, en Sologne, son père se meurt et sa mère s'épuise. La vraie vieillesse tisse sa toile...
    Dans Moi, vieille et jolie, Sylviane Degunst dévoile, avec humour, les coulisses du mannequinat, et livre une vision décalée du temps qui passe, sur fond de culture british.


  • Le premier guide du stand-up

    Comment concevoir un sketch ? Comment construire son personnage, gérer ses réseaux sociaux, protéger ses oeuvres ? Où rencontrer un producteur, un attaché de presse, un manager ? Où se trouve le comedy club le plus proche de chez vous ?
    Fruit de la collaboration de l'auteur avec des artistes tels que Patrick Timsit, Jean-Luc Lemoine, Éric Antoine ou Charlotte Gabris, et avec les témoignages de Guillermo Guiz, Jérémy Ferrari et Roman Frayssinet, ce guide est là pour répondre à toutes les questions que se pose l'humoriste en herbe que vous êtes.
    " Pas d'inquiétude, le plus dur, dans ce métier, ce sont les trente premières années ! " David Niven n'avait peut-être pas tort, mais aujourd'hui, vous avez un coup d'avance avec cet ouvrage miracle.

  • Une vie flamboyante.
    Né le 18 juin 1931, j'ai devancé l'appel du général de Gaulle, ce qui m'a longtemps valu le surnom de "Belle du 18 juin". En 2016, mon cabaret a fêté ses 60 ans d'existence : l'occasion pour moi de me replonger dans mes souvenirs.
    J'ai alors eu envie de remettre mes pas dans ceux de mon enfance, de revenir sur mon parcours hors du commun, du jeune homme d'Amiens au "prince bleu de Montmartre".
    D'hier à aujourd'hui, j'ai franchi tous les obstacles, avec toujours cette même envie dévorante, pour que mon cabaret devienne un lieu aussi flamboyant qu'incontournable. Il est important que je laisse une trace de mon fabuleux destin. Ce livre, je souhaite qu'il soit une ode à la vie, moi qui ai toujours cru en mes rêves.
    Je me confie ici en toute simplicité et me risque, enfin, à révéler ce qui se cache derrière mes légendaires lunettes bleues.

  • étoiles

    James Bort


    Exposition des photographies de James Bort à partir du 18 mars 2016 à l'Opéra Bastille.

    À l'invitation de Benjamin Millepied, James Bort a photographié les 18 danseurs Étoiles de l'Opéra de Paris :
    " Je voulais seulement les voir avec leur costume, sans maquillage ni accessoires, sans coiffure. Mon souhait était de faire ressentir cet instant de l'avant ou de l'après, de l'oubli, l'instant unique que le danseur vit, seul, face à son miroir. "(James Bort)
    Sublimés par une lumière et des noirs intenses, ces visages et ces corps en mouvement sont montrés d'une façon à la fois intime et spectaculaire où la puissance se marie à la grâce.
    James Bort réussit à capter le mouvement et l'immobile pour donner à voir ces danseurs comme vous ne les avez encore jamais vus.


  • Comme toute étoile ne peut briller que dans l'oeil qui la regarde, ce Moulin Rouge-là se raconte par les grands noms qui l'ont vécu.

    Aucun lieu au monde n'a su fédérer autant d'artistes que le Moulin Rouge, l'une des gloires de Paris, pour ne pas dire de la France entière, et ce depuis sa création en 1889. Encore aujourd'hui, son french cancan, sa scène et ses murs nourrissent l'imaginaire de peintres, d'écrivains, de photographes, de sculpteurs, de cinéastes, d'illustrateurs et de musiciens les plus hétéroclites.
    Véritable pivot du monde artistique, y ont puisé leur inspiration non seulement Toulouse-Lautrec et Picasso, mais aussi Fernand Léger et les photographes Doisneau, Brassaï et Bettina Rheims, les écrivains Blaise Cendrars, Simenon, Christophe Donner et Daniel Picouly - ainsi que Sacha Guitry et Georges Feydeau, Louis Aragon et Paul Éluard -, sans oublier, enfin, les réalisateurs John Huston, Jean Renoir, Baz Luhrmann, Cédric Klapisch... Ils sont des centaines.
    Documents inédits, oeuvres célèbres ou oubliées, grands romans et petits navets : tout est ici raconté dans un rythme effréné et captivant qui met l'accent sur l'évolution des tendances et des avant-gardes, françaises comme internationales, ainsi que sur la vie de ceux qui les ont animées.

empty