9782707177254

  • Après les « printemps arabes » de 2011, beaucoup en Occident ont annoncé le ris-que d´un « hiver islamiste ». Mais cette grille de lecture simpliste interdit de comprendre la complexité des défis socioéconomiques qu´affrontent aujourd´hui les sociétés du monde arabe. D´où l´importance, pour y voir plus clair, de cet essai de Moncef Marzouki, président depuis décembre 2011 de l´État tunisien de transition qui a succédé à la dictature de Zine El-Abidine Ben Ali.

    Homme de gauche d´une lucidité sans concession, promoteur d´une alliance politique inédite et difficile avec les islamistes du parti Ennahda, Moncef Marzouki livre ici des clés décisives pour dépasser les clichés et les rumeurs qui brouillent l´accès à la réalité des « printemps arabes ». Nourri d´une longue expérience d´opposant et de mi-litant des droits de l´homme, et, désormais, d´une connaissance intime des rouages d´un pouvoir démocratique où tout est à reconstruire, cet ouvrage évoque sans langue de bois les vrais enjeux : comment des sociétés privées pendant des décennies des libertés élémentaires, minées par la corruption, peuvent-elles édifier la démocratie ? Comment gérer la tension entre les tenants d´un islam politique souvent adepte des recettes néolibérales sur le plan social et économique, et leurs adversaires progressistes ? Comment, au-delà de la question religieuse, conduire un programme d´action répondant aux attentes de l´immense majorité de la population : lutte contre la pauvre-té et les inégalités, éducation pour tous, reconstruction d´une économie au service des citoyens, égalité hommes/femmes, justice indépendante... ? Comment, enfin, établir entre les sociétés du Sud et du Nord de la Méditerranée des rapports fondés sur le respect mutuel et des échanges équilibrés ?

    En bref, à partir de l´expérience tunisienne, un ouvrage salutaire pour dépasser le stérile affrontement entre extrémismes salafistes et laïques et pour renouveler le débat public, en France comme en Tunisie et ailleurs.

empty