• « Pour moi il y a forcément la notion d'histoire, de raconter une histoire. » Passionné de contes et de « petites anecdotes » depuis l'enfance, Thomas Quillardet considère la notion d'histoire comme la pierre angulaire de la création théâtrale. Révélation du Festival 2017, ce jeune metteur en scène déclare avoir pleinement satisfait son inspiration artistique grâce à Tristesse et joie dans la vie des girafes, pièce qui a eu le mérite de concilier deux types de travail apparemment aussi différents que la traduction et la mise en scène. La rencontre entre ces deux activités ouvre un univers imaginaire destiné à un public de tout âge.

  • CRÉATION : LE 15 JANVIER , térritoire d'Action départementale, Mantes la Jolie
    C'est l'histoire de deux sirènes. Elles habitent au fond de la mer et pointent parfois le bout de leur nez à la surface. Elles pêchent, elles chantent, elles se disputent, elles se jalousent, elles sont complices, elles se protègent. Ce sont des soeurs.CRÉATION : LE 15 JANVIER , térritoire d'Action départementale, Mantes la Jolie
    C'est l'histoire de deux sirènes. Elles habitent au fond de la mer et pointent parfois le bout de leur nez à la surface. Elles pêchent, elles chantent, elles se disputent, elles se jalousent, elles sont complices, elles se protègent. Ce sont des soeurs.CRÉATION : LE 15 JANVIER , térritoire d'Action départementale, Mantes la Jolie
    /> C'est l'histoire de deux sirènes. Elles habitent au fond de la mer et pointent parfois le bout de leur nez à la surface. Elles pêchent, elles chantent, elles se disputent, elles se jalousent, elles sont complices, elles se protègent. Ce sont des soeurs.CRÉATION : LE 15 JANVIER , térritoire d'Action départementale, Mantes la Jolie
    C'est l'histoire de deux sirènes. Elles habitent au fond de la mer et pointent parfois le bout de leur nez à la surface. Elles pêchent, elles chantent, elles se disputent, elles se jalousent, elles sont complices, elles se protègent. Ce sont des soeurs.

empty