• Edition enrichie (Préface, notes, dossier sur l'oeuvre, chronologie et bibliographie)«Werther. Je me souviens de l´avoir lu et relu dans ma première jeunesse pendant l´hiver, dans les âpres montagnes de mon pays, et les impressions que ces lectures ont faites sur moi ne se sont jamais ni effacées ni refroidies. La mélancolie des grandes passions s´est inoculée en moi par ce livre. J´ai touché avec lui au fond de l´abîme humain... Il faut avoir dix âmes pour s´emparer ainsi de celle de tout un siècle.» À ces lignes de Lamartine pourraient s´ajouter d´autres témoignages : très tôt, le livre entre dans la légende, jusqu´au suicide, dit-on, de certains de ses lecteurs.
    Si à sa parution, en 1774, il établit d´un coup la réputation du jeune Goethe encore presque inconnu, s´il est rapidement traduit en français, c´est sans doute parce que, dans ce roman par lettres dont la forme est depuis longtemps familière au lecteur, la voix même du personnage fait retentir l´intransigeance de la passion, mais c´est surtout que Werther, le premier héros romantique, exprime de manière éclatante la sensibilité aussi bien que le malaise de son temps où l´individu se heurte à la société.

    1 autre édition :

  • À la suite des Années d'apprentissage, et après avoir renoncé à sa vocation théâtrale, Wilhelm, désormais accompagné de son fils, abandonne la seule formation de soi pour s'ouvrir à la réalité sociale dont il veut montrer à Félix les divers aspects. Le « voyage » qu'ils entreprennent est une pérégrination à travers cette époque charnière où l'Europe bascule dans des préoccupations modernes : les formes nouvelles de la production, les transformations de la vie communautaire et jusqu'à l'horizon utopique qui oriente le voyage des protagonistes. Cette traversée de l'époque se double d'un parcours esthétique des genres : récits, nouvelles, correspondances, contes, aphorismes philosophiques, poèmes...
    Goethe, au sommet de sa maîtrise littéraire, orchestre un vaste kaléidoscope des formes littéraires en le mêlant à un testament politique.

  • Il faut plus de vingt heures pour jouer sur un théâtre l'intégralité du Faust. Pour l'écrire il a fallu à Goethe plus de soixante ans. Deux projets le fascinaient, quand il avait vingt ans : raconter, pour la scène, un épisode de l'histoire allemande ; donner, pour la scène, une nouvelle version d'une légende allemande traditionnelle.
    Il termine et fait jouer Götz von Berlichingen dès 1773. C'est seulement en 1790 qu'il publie un fragment du Faust, en 1808 qu'il donne la première partie de la tragédie. Il ne cesse pas pour autant de penser à la suite, qu'il 'boucle' quelques mois avant sa mort, en 1832, et qui paraîtra de manière posthume. Hélène de Troie domine cette seconde partie de la tragédie ; Marguerite régnait sur la première, mais elle revient à la fin de l'ensemble, lorsqu'une réponse est donnée à la question initiale : Faust sera-t-il damné, comme il l'était systématiquement dans la tradition populaire ?
    Un jeu drôle et tragique fait se rencontrer, d'un bout à l'autre de l'oeuvre, Méphistophélès, "l'esprit qui toujours nie", et "l'Éternel féminin".

  • Les Affinités électives (1809), récit de la maturité de Goethe, est l´un des chefs-d´oeuvre de la littérature allemande. Roman social offrant une peinture critique de l´aristocratie terrienne à l´aube du XIXème siècle, Les Affinités électives est en même temps un roman d´amour, décrivant avec un détachement scientifique les mystérieux phénomènes d´attirance et de répulsion qui se jouent entre les êtres comme dans la nature, mais aussi, et surtout, une oeuvre tragique et mélancolique, une histoire de passion et de mort, qui s´achemine vers un désastre programmé.
    Le détachement ironique du narrateur, les ambiguïtés du récit, la subtilité de la construction font de ce livre un des premiers grands romans modernes.

  • La publication de ce texte, fruit de la découverte fortuite d'une copie authentique du manuscrit, date de 1910/1911 seulement. Il s'agit de la première mouture des Années d'apprentissage de Wilhelm Meister. Les similitudes (personnages, situations...) sont fortes entre les deux versions. Mais La Vocation est plus proche du monde du théâtre dont elle dessine un tableau coloré, évoquant le monde des actrices et des acteurs, ses intrigues, ses affaires parfois louches. Elle offre également un panorama des formes populaires que sont les spectacles de foire, les jeux de marionnettes, les improvisations. C'est un Goethe jeune qui s'exprime ici au moment où se constitue un répertoire national nourri de Shakespeare.
    On s'est interrogé sur les raisons pour lesquelles Goethe a interrompu prématurément son récit. C'est en fait l'enfermement du protagoniste dans l'imitation d'Hamlet, ce « procrastinateur mélancolique », et la confusion de la fiction et du réel qui rendent compte de l'inaboutissement d'un projet appelé à s'accomplir à la lumière d'une anthropologie renouvelée.

  • Faust Nouv.

    Le Docteur Faust est admiré par tous pour sa sagesse et ses vastes connaissances. Ayant passé sa vie en quête du savoir, Faust se rend compte qu'il a brûlé ses plus belles années... Le diable en personne, Méphistotélès, lui propose alors un pacte : il redonnera à Faust l'envie de vivre et les plaisirs de la jeunesse en échange de son âme !

    Considérée comme l'oeuvre la plus importante de la littérature allemande, cette pièce de théâtre dépeint l'antagonisme entre la pensée et l'action. Faust a été source d'inspiration pour innombrables oeuvres artistiques, notamment dans les films « Apparition de Méphistophélès » (1897) des frères August et Louis Lumière et « La Beauté du diable » (1950) de René Clair.



    Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832) est une figure importante de la littérature allemande, auteur de poésies, de pièces de théâtre, et de romans. Il étudie le droit à Leipzig et publie dès l'âge de 25 ans son roman « Les Souffrances du jeune Werther » qui lui vaut un succès immédiat. Après un séjour en Italie qui marquera ses écrits, il rentre à Weimar où il devient ministre du Duc et se lie d'amitié avec Schiller : ils s'influenceront l'un l'autre dans leurs écrits. En 1808, Napoléon I le décora de la Légion d'honneur.

    « Les Souffrances du jeune Werther » et « Faust » sont ses romans les plus connus dont la complexité psychologique de leurs personnages a inspiré d'autres oeuvres littéraires et des adaptations au cinéma, notamment « Faust aux Enfers » (1903) de Georges Méliès et « Le jeune Werther » (1993) de Jacques Doillon. Ses poèmes ont été adaptés musicalement par de grands compositeurs tels que Beethoven et Mozart.

  • Faust

    Johann Wolfgang von Goethe

    Faust
    Goethe
    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
    Deux pièces de Johann Wolfgang von Goethe sont intitulées Faust, du nom d'un alchimiste allemand du XVIe siècle, héros d'un conte populaire... Goethe a travaillé sur le thème de Faust pendant une longue partie de sa vie et Faust est souvent considérée comme l'oeuvre la plus importante de la littérature allemande. La première pièce, souvent appelée Faust 1, a été publiée dans sa version définitive en 1808. La seconde, ou Faust 2 est une suite au Faust 1 publiée peu après la mort de l'auteur, en 1832. Elle est considérée comme beaucoup plus difficile d'accès que le premier Faust.
    Goethe a déclaré que la première partie de Faust était l'oeuvre « d'un être troublé par la passion, qui peut obscurcir l'esprit de l'homme ». La seconde partie révèle un monde moins soumis à la passion. Dans sa dernière version de Faust, Goethe a écrit un "Prologue" qui pose la question obsédante du salut de l'âme. L'oeuvre est ainsi une parabole de l'Humanité souffrante, tiraillée entre pensée et action.
    Faust y est présenté comme un homme admiré par le peuple pour sa sagesse, épris de connaissance profonde, vivante, transcendante. Accablé par l'insignifiance de son savoir et désespérant de ne rien découvrir qui puisse le satisfaire, il signe un pacte avec Méphistophélès. Celui-ci doit l'initier aux jouissances terrestres et le servir fidèlement dans ce monde. En échange de cela, Faust s'engage à lui livrer son âme dès qu'il ira dans l'autre monde, au lieu de chercher sans trêve de nouvelles jouissances, il dira paresseusement à l'instant qui passe « Arrête-toi, tu es si beau ! ». Cette pièce se rattache au courant Sturm und Drang.
    La pièce se compose de 4615 vers en comptant la dédicace et les deux prologues. La dédicace et le "Prologue sur le théâtre" ne participent pas directement à l'action et ne sont pas toujours joués.
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • En lisant l´histoire du malheureux Werther, vous ne pouvez vous retenir d'admirer son esprit, d'aimer son caractère, et son sort vous fera peut-être verser des larmes. "Et toi qui souffres du même mal que lui, puise de la consolation dans ses douleurs, et permets que ce petit livre devienne pour toi un ami, si le destin ou ta propre faute ne t´en ont pas laissé un qui soit plus près de ton coeur."

  • Véritable histoire d'amour et de jalousie, cette pièce raconte l'histoire d'Amine et de son amant, Éridon. Celui-ci est opposé à ce qu'Amine aille danser seule à un bal... auquel il ne semble pas vouloir se rendre. Mais Éridon est-il vraiment aussi fidèle qu'il semble l'exiger de la jeune femme... ?
    Cette pièce de Goethe a été écrite en 1768 et fait partie aujourd'hui encore des chefs-d'oeuvres de la littérature européenne.

    Cette édition, spécialement éditée pour la lecture numérique, comprend :

    - La biographie de Goethe - La pièce de théâtre complète

  • En lisant l´histoire du malheureux Werther, vous ne pouvez vous retenir d'admirer son esprit, d'aimer son caractère, et son sort vous fera peut-être verser des larmes. "Et toi qui souffres du même mal que lui, puise de la consolation dans ses douleurs, et permets que ce petit livre devienne pour toi un ami, si le destin ou ta propre faute ne t´en ont pas laissé un qui soit plus près de ton coeur."

  • " qui peut mettre la fin de sa vie en relation avec son commencement est le plus heureux des hommes.
    " ces maximes sont l'oeuvre d'une vie. elles procèdent d'un même sens. c'est la tentative de réunir les contraires et d'établir une harmonie entre la pensée et l'action. dans ce jeu entre le statique et le dynamique, dans ces perpétuels renvois et ces apparentes contradictions se situe la sagesse de ce livre : " trouver son rapport à soi-même, aux autres et aux choses. " a l'inverse des choses, l'homme n'a pas de place prédéterminée dans le monde qu'il n'appréhende jamais de façon immédiate.
    L'effort d'une vie est de l'affirmer : s'intégrer dans l'ordre toujours juste des choses en restant homme.

  • Este ebook presenta "Fausto (texto completo, con índice activo)" con un sumario dinámico y detallado.

    Fausto, de Johann Wolfgang von Goethe es una obra trágica, dividida en dos partes, la primera publicada en 1808 y la segunda, de manera póstuma, en 1833. Enfrascado en un intenso monólogo, el personaje principal, el sabio doctor Fausto, cuestiona la vida y el valor de las cosas mundanas y los sentimientos, mientras invoca a un ser maligno para recuperar, a la vieja tradición de rito maléfico, la juventud perdida y el tiempo para el amor. Fausto es el individuo eternamente insatisfecho dispuesto a venderse al diablo para solucionar su insatisfacción permanente, el hombre que se pasa la vida corriendo en pos de nuevas metas movido por anhelos cambiantes.

    Johann Wolfgang von Goethe (1749 - 1832) fue un poeta, novelista, dramaturgo y científico alemán que ayudó a fundar el romanticismo, movimiento al que influenció profundamente. Su obra abarca todas las facetas de la literatura, con obras como "Tempestad y arrebato","Elegías romanas", "Viaje a Italia", "Egmont", "Tasso", "Epigramas venecianos", su autobiografía "Poesía y verdad", y el gran legado "Fausto" que terminó un año antes de morir.

  • Extrait :
    "Que je suis aise d'être parti ! Ah ! mon ami, qu'est-ce que le coeur de l'homme ? Te quitter, toi que j'aime, toi dont j'étais inséparable ; te quitter et être content ! Mais je sais que tu me le pardonnes. Mes autres liaisons ne semblaient-elles pas tout exprès choisies du sort pour tourmenter un coeur comme le mien ? La pauvre Léonore !"

  • Extrait :
    "Ah ! philosophie, jurisprudence et médecine pour mon malheur ! théologie aussi, j'ai tout approfondi avec une ardeur laborieuse ; et maintenant me voici là, pauvre fou ! aussi sage qu'auparavant. Je m'intitule, il est vrai, maître, docteur, et, depuis dix ans, deçà, delà, en long, en large, je traîne mes élèves par le nez."

  • BnF collection ebooks - "Ah ! philosophie, jurisprudence et médecine pour mon malheur ! théologie aussi, j'ai tout approfondi avec une ardeur laborieuse ; et maintenant me voici là, pauvre fou ! aussi sage qu'auparavant. Je m'intitule, il est vrai, maître, docteur, et, depuis dix ans, deçà, delà, en long, en large, je traîne mes élèves par le nez." BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • BnF collection ebooks - "Que je suis aise d'être parti ! Ah ! mon ami, qu'est-ce que le coeur de l'homme ? Te quitter, toi que j'aime, toi dont j'étais inséparable ; te quitter et être content ! Mais je sais que tu me le pardonnes. Mes autres liaisons ne semblaient-elles pas tout exprès choisies du sort pour tourmenter un coeur comme le mien ? La pauvre Léonore !"BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Du 23 au 27 août 1792.Aussitôt après mon arrivée à Mayence, j'allai rendre visite à M. de Stein l'aîné, chambellan et grand maître des eaux et forêts du roi de Prusse. M. de Stein était dans cette ville une sorte de résident, et il se signalait par sa haine pour tout ce qui était révolutionnaire. Il me traça en traits rapides les progrès qu'avaient faits jusqu'alors les armées alliées, et me donna des cartes tirées de l'atlas topographique de l'Allemagne, publiées par Jaeger à Francfort et intitulées Théâtre de la guerre.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Ecouter Werther, c'est aujourd'hui dépoussiérer un mythe. En effet tout le monde connaît "l'histoire" de Werther et son suicide, mais peu sont ceux qui connaissent véritablement le parcours intérieur de ce geste solitaire... Geste magnifique, mais aussi geste de désespoir social face à ses blocages intimes et aux barrières convenues par une société fière de ses convenances.

  • Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Johann Wolfgang Von Goethe. L'"Essai sur la métamorphose des plantes" est un traité naturaliste qui tente de démontrer l'unité de la matière, d'en révéler l'origine à la suite de mutations continues, et de prouver que la variété des espèces végétales découle d'une structure originelle très simple. En cent vingt-trois paragraphes groupés en dix-huit chapitres précédés d'une introduction, Goethe explique l'évolution de la vie organique des plantes, analysant notamment leur processus de reproduction à travers la croissance, le bourgeonnement et la floraison. C'est pendant son voyage en Italie de 1786 qu'il commence à préciser ses idées sur le sujet. Le futur auteur des "Affinités électives" poursuivait alors l'idée utopique d'une "plante originelle type", idée qui lui était venue dans le Jardin botanique de Padoue et qu'il crut voir réalisée devant ses yeux en Sicile en 1787. A partir de ces prémisses, il arrive à la découverte et à la notion d'"organe primaire". Selon lui, "La plante primaire sera la créature la plus merveilleuse du monde et la nature même me l'enviera. Avec ce modèle clé, on pourra inventer des modèles à l'infini." Sa conception est à l'époque absolument nouvelle: il rompt avec toutes les théories scientifiques du XVIIIe siècle suivant lesquelles la plante est tout entière contenue dans le germe. Il se détache également de la conception théologique de la nature, en se rapprochant de Kant, qu'il ignore toutefois. Sa doctrine d'évolution naturaliste n'est d'ailleurs reliée à aucune théorie, mais elle est l'une des expressions les plus typiques de sa position à l'égard de la nature. Son intuition est aujourd'hui confirmée par les recherches scientifiques sur les gènes homéotiques des plantes.


  • Goethe's Faust is de bekendste bewerking van de zestiende-eeuwse Faustlegende. Deze omvangrijke tragedie is uitgegeven in vier edities: de oer-Faust, dat postuum in 1887 verscheen; een fragment dat in 1790 werd uitgegeven; en deel 1 en 2 die respectievelijk in 1808 en 1832 verschenen. Het verhaal is als volgt: de geleerde dr. Faust is zo ontevreden met het leven dat hij een pact met de duivel (Mephisto) aangaat. In ruil voor onbegrensde kennis en genot staat hij zijn ziel af. Voor een lange tijd geniet Faust van de macht die hiermee gepaard gaat, maar vreemd genoeg wordt hij er niet gelukkiger op.


  • La correspondance amoureuse unique et troublante de Goethe et la jeune Bettina von Arnim.

    Il est le plus grand poète, dramaturge, romancier de son temps, il est un sphinx, l'homme exemplaire de son pays, il est un monument. Il a cinquante-huit ans. Elle est vive, irrespectueuse, déterminée, cultivée, éduquée dans un milieu intellectuel, et jolie comme on l'est à dix-huit ans. Elle veut qu'il l'aime, elle lui écrit, il répond. Leur correspondance, leur conversation plutôt dure cinq ans.
    Il y a tant de façon de s'aimer, de se trouver, de se fuir, de se raconter, de réfléchir, de vibrer, de rire ensemble ! De vivre par l'écriture et seulement par elle une histoire d'amour unique et troublante. Voici, la correspondance de Goethe et de Bettina von Arnim.

  • Scritto nell'arco di sessant'anni, il Faust rappresenta uno dei punti più alti della letteratura mondiale di tutti I tempi.
    La vicenda è incentrata sullo scellerato patto che un uomo sapientissimo, Faust, stipula con un rappresentante del Diavolo, Mefistofele, al fine di poter accedere ai segreti più arcani del mondo. In vita Mefistofele servirà Faust con le sue arti magiche, per poi ottenerne in punto di morte l'anima e consegnarla alla dannazione eterna.

  • Il giovane Werther si innamora di Lotte, ma lei è già promessa a qualcun altro. In una serie di lettere indirizzate a un amico, l'autodistruttivo Werther mette a nudo la sua anima, le sue gioie e la sua miseria. Una tragica storia di amore ossessivo, dolore e cuori infranti, "I dolori del giovane Werther" è un capolavoro di confessione, triste ma splendido, che ha ispirato intere generazioni di scrittori e di romantici.

empty