Editions Léo Scheer

  • La Vie psychique du pouvoir explore le paradoxe, contenu dans le concept d'assujettissement, selon lequel le pouvoir est à la fois créateur et oppresseur du sujet. Cette contradiction est vécue psychiquement comme « attachement passionnel » du sujet à lui-même. La subjectivité est passionnément liée à sa subordination. Comment dès lors penser une quelconque dissidence ? Une réélaboration du concept d'identité sous ses aspects politiques, psychiques et sexuels permet de donner à cette question un tour inattendu.
    La Vie psychique du pouvoir constitue sans doute l'examen le plus magistral des rapports entre « sujet », « pouvoir » et « résistance » depuis Foucault et Althusser. Que l'auteur en soit une femme, américaine de surcroît, rend cet ouvrage encore plus remarquable.

empty