BnF collection ebooks

  • - 50%

    BnF collection ebooks - "La magnificence et la galanterie n'ont jamais paru en France avec tant d'éclat que dans les dernières années du règne de Henri second. Ce prince était galant, bien fait et amoureux : quoique sa passion pour Diane de Poitiers, duchesse de Valentinois, eût commencé il y avait plus de vingt ans, elle n'en était pas moins violente, et il n'en donnait pas de témoignages moins éclatant."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • - 50%

    BnF collection ebooks - "DE MADAME DE SEVIGNE AU COMTE DE BUSSY. A Paris, ce 25 novembre 1655. Vous faites bien l'entendu, M. le comte ; sous ombre que vous écrivez comme un petit Cicéron, vous croyez qu'il vous est permis de vous moquer des gens : à la vérité, l'endroit que vous avez remarqué m'a fait rire de tout mon coeur ; (...)"BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • - 50%

    BnF collection ebooks - "Le jeudi 6 mars 1862, surlendemain du Mardi gras, cinq femmes du village de La Jonchère se présentaient au bureau de police de Bougival. Elles racontaient que depuis deux jours personne n'avait aperçu une de leurs voisines, la veuve Lerouge, qui habitait seule une maisonnette isolée. A plusieurs reprises, elles avaient frappé en vain. Les fenêtres comme la porte étant exactement fermées, il avait été impossible de jeter un coup d'oeil à l'intérieur."

  • - 50%

    BnF collection ebooks - "C'était la dernière réception de lady Windermere, avant le printemps. Bentinck House était, plus que d'habitude, encombré d'une foule de visiteurs. Six membres du cabinet étaient venus directement après l'audience du speaker, avec tous leurs crachats et leurs grands cordons."

  • - 50%

    BnF collection ebooks - "Ce sont des paysages magnifiques et variés à l'infini : de grandes forêts, des rivières, des montagnes. Cela s'appelle les Ardennes ; c'est plein de souvenirs. Et nul ne saurait dire pourquoi la poésie s'est retirée de ces admirables campagnes. Est-ce l'odeur des moulins à foulons, ou la fumée noire des cheminées de la fabrique ? Cette charmante rivière, la Meuse, coule tout doucement et sans jamais faire de folies parmi les belles prairies un peu fades."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • - 50%

    BnF collection ebooks - "Ce n'est pas sans une certaine émotion que je commence à raconter ici les aventures extraordinaires de Joseph Rouletabille. Celui-ci, jusqu'à ce jour, s'y était si formellement opposé que j'avais fini par désespérer de ne publier jamais l'histoire policière la plus curieuse de ces quinze dernières années."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • - 50%

    BnF collection ebooks - "Le surlendemain de Noël, je passai dans la matinée chez mon ami Sherlock Holmes pour lui souhaiter la bonne année. Il était en costume de chambre, paresseusement étendu sur un sofa ; à portée de sa main, une pipe et une pile de journaux qu'il avait dû lire et relire, tant ils étaient froissés ; un peu plus loin, sur le dossier d'une chaise de paille, un vieux chapeau de feutre tout râpé et bossué."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • - 50%

    BnF collection ebooks - "J'avais chaussé mes pantoufles et endossé ma robe de chambre. J'essuyai une larme dont la bise qui soufflait sur le quai avait obscurci ma vue. Un feu clair flambait dans la cheminée de mon cabinet de travail. Des cristaux de glace, en forme de feuilles de fougère, fleurissaient les vitres des fenêtres et me cachaient la Seine, ses ponts et le Louvre des Valois."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • - 50%

    « Souvent on m'a demandé d'écrire mes Mémoires ; mais toujours j'éprouvais à parler de moi une répugnance pareille à celle qu'on éprouverait à se déshabiller en public.
    Aujourd'hui, malgré ce sentiment puéril et bizarre, je me résigne à réunir quelques souvenirs.
    Je tâcherai qu'ils ne soient pas trop imprégnés de tristesse.
    Marie Ferré, mon amie bien-aimée, avait rassemblé déjà des fragments ; que ces épaves portent son nom ; il est aussi celui de ma chère et bonne mère.
    Mon existence se compose de deux parties bien distinctes : elles forment un contraste complet ; la première, toute de songe et d'étude ; la seconde, toute d'évènements, comme si les aspirations de la période de calme avaient pris vie dans la période de lutte. »
    BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • - 50%

    « La première apparition des femmes dans la carrière de l'héroïsme (hors de la sphère de la famille) eut lieu, on devait s'y attendre, par un élan de pitié.
    Cela se fût vu en tout temps, mais, ce qui est vraiment du grand siècle d'humanité, ce qui est nouveau et original, c'est une persistance étonnante dans une oeuvre infiniment dangereuse, difficile et improbable, une humanité intrépide qui brava le péril, surmonta tout obstacle et dompta le temps. »

  • - 50%

    « Homme, es-tu capable d'être juste ? C'est une femme qui t'en fait la question ; tu ne lui ôteras pas du moins ce droit. Dis-moi ? qui t'a donné le souverain empire d'opprimer mon sexe ? ta force ? tes talents ? Observe le créateur dans sa sagesse ; parcours la nature dans toute sa grandeur, dont tu sembles vouloir te rapprocher, et donne-moi, si tu l'oses, l'exemple de cet empire tyrannique. »

  • - 50%

    Delphine

    Madame de Staël

    « Ma cousine, où en serions-nous si toutes les femmes prenaient ainsi pour guide ce qu'elles appelleraient leurs lumières ? Croyez-moi, ce n'est pas seulement par les fidèles qu'une telle indépendance est blâmée ; les hommes qui sont le plus affranchis des vérités traitées de préjugés dans la langue actuelle veulent que leurs femmes ne se dégagent d'aucun lien ; ils sont bien aises qu'elles soient dévotes, et se croient plus sûrs ainsi qu'elles respecteront et leurs devoirs et jusqu'aux moindres nuances de ces devoirs. »

  • - 50%

    « Le caractère de M. Bennet était un si bizarre mélange de réserve, de caprice et d'humeur satirique que vingt-trois ans de mariage avaient été insuffisants pour le bien faire connaître à sa femme ; celui de Mme Bennet était moins difficile à définir ; c'était une femme sans esprit ni délicatesse ; dès qu'on la contrariait elle s'imaginait avoir mal aux nerfs ; son unique affaire était de chercher à marier ses filles, ses seuls plaisirs les nouvelles et les visites. »

  • - 50%

    « Je peux vivre seule, si ma dignité et les circonstances l'exigent ; je n'ai pas besoin de vendre mon âme pour acheter le bonheur ; j'ai un trésor intérieur, né avec moi, qui saura me faire vivre si les autres joies me sont refusées, ou s'il faut les acheter à un prix que je ne puis donner ; ma raison est ferme et tient les rênes ; elle ne laissera pas mes sentiments se précipiter dans le vide ; la passion pourra crier avec fureur, en vraie païenne qu'elle est ; les désirs pourront inventer une infinité de choses vaines, mais le jugement aura toujours le dernier mot, et sera chargé de voter toute décision. L'ouragan, les tremblements de terre et le feu pourront passer près de moi ; mais j'écouterai toujours la douce voix qui interprète les volontés de la conscience. »

  • - 50%

    « L'arrivée à Bruxelles a été sinistre. Dès la frontière, du ciel bas, l'eau s'était mise à tomber en larges nappes, en violentes hachures. Tout le long des steppes du Hainaut, tout le long des plaines du Brabant, la tourmente a galopé sur les flancs du convoi. Et si fortes étaient ses rafales, qu'elles renfonçaient les bouffées de fumée dans la gueule des hauts-fourneaux. Ici, on patauge. Les quelques centaines de baraques foraines, mi-françaises, mi-allemandes, qui se serrent autour de la gare du Midi, pour la grande Kermesse, semblent des épaves de l'arche où quelque animal est demeuré : lion de dompteur, lapin de tir, singe de ménagerie - et jusqu'au corbeau de la somnambule, qui rêve sur une patte, l'air profond, engoncé dans son waterproof de plumes noires que, par instants, il secoue. »

  • - 50%

    Lélia

    George Sand

    « Dis-moi donc, Lélia, puisque tu veux que je le prenne pour une femme et que je te parle comme à mon égale, dis-moi si tu as la puissance d'aimer, si ton âme est de feu ou de glace, si en me donnant à toi, comme j'ai fait, j'ai traité de ma perte ou de mon salut ; car je ne le sais pas, et je ne regarde pas sans effroi la carrière inconnue où je vais le suivre. Cet avenir est enveloppé de nuages, quelquefois brillants comme ceux qui montent à l'horizon au lever du soleil, quelquefois sombres comme ceux qui précèdent l'orage et recèlent la foudre. »

  • - 50%

    « Paris ! "l'étape ascensionnelle qu'il faut franchir", m'avait tant de fois répété ma grand-mère. "Paris ! le minotaure qui dévore ses victimes, sans qu'un cri s'échappe du labyrinthe", disait mon grand-père.
    Paris ! j'étais à Paris, en pleine Exposition universelle. Vingt mille exposants, appartenant à trente-six nations, évoluaient sur cinquante mille mètres de superficie, étalaient au Palais de l'Industrie les merveilles des produits et des richesses de leur pays et de leur art pratique sous toutes ses formes. Je me répétais les chiffres qu'on colportait, et, seules, mes impressions d'enfant éprouvées en face de la mer pouvaient se comparer à ce que je ressentais. Il est impossible de se figurer l'ahurissement d'une provinciale venant à Paris pour la première fois, à la vue de la quantité de choses insoupçonnées qui surgissent à ses yeux. »

  • Le jour de ses noces, la vie de Fadinard bascule dans le cauchemar. Lui qui rêvait en se mariant d'une vie paisible et sans éclat se trouve précipité dans un tourbillon de quiproquos et de scandales. Cette comédie au rythme endiablé constitue sans nul doute le "couvre-chef-d'oeuvre" de Labiche !

  • Monsieur Perrichon, sorte de Monsieur Jourdain de boulevard, a décidé de prendre des vacances en Suisse avec sa femme et sa fille, la séduisante Henriette. Armand et Daniel, ses deux prétendants, ont compris toutefois que pour obtenir sa main, il valait mieux entreprendre de conquérir le coeur de ce père vaniteux plutôt que celui de la jeune femme. Rivaux complices, ils s'affrontent dans une lutte comique. Et si Armand a la chance, lors d'une excursion, de sauver Perrichon d'une chute mortelle, Daniel fait mieux en parvenant à se faire sauver par le bourgeois qui en tire une fierté démesurée.

  • Chatterton

    Alfred De Vigny

    On ne joue plus chatterton depuis longtemps.
    C'est donc le moment de le lire. car s'il y a une pièce qui montre le drame de l'artiste méconnu, condamné à la misère et à la mort, c'est bien celle-là. " c'est l'histoire d'un jeune homme, nous dit l'auteur, qui a écrit une lettre le matin, et qui attend la réponse jusqu'au soir ; elle arrive, et le tue. " vigny prend le parti de la poésie contre la société, ce qui est une nouveauté dans l'histoire de la littérature.
    à partir de là, on aura deux publics : les happy few et les autres. il faut aussi souligner le rôle de la femme dans cette oeuvre. le jeune poète est, en effet, aimé par une créature angélique. c'est elle qui permet à chatterton de devenir un vrai poète. la société l'emporte, et empêche le couple de s'unir. il s'agit donc d'une pièce à la fois sentimentale et très intellectuelle : vigny prêche pour un " drame de la pensée ".
    Loin des foules du théâtre romantique ou shakespearien, il écrit une tragédie épurée, celle du désespoir moderne. c'est lui qui a inventé le poète maudit.

  • BnF collection ebooks - "Ce que contient le livre que je suis à la veille de publier, c´est Notre France, non dans son unité actuelle qui a effacé toute trace des divisions et subdivisions de la vieille France féodale, mais s´exprimant, au contraire, par la forte personnalité de chaque province séparée encore du centre monarchique et vivant de sa vie indépendante."

  • BnF collection ebooks - "Le Civet - Pour faire un bon Civet, d'abord prenez un lièvre Tué d'un coup de feu, non pas mort de la fièvre Et puis, découpez-le par morceaux avec art.
    Dans une casserole avec du petit lard Vous faites revenir des oignons en bon nombre.

    Qu'ils soient d'un brun doré, mais non de teinte sombre."

  • BnF collection ebooks - "Si, par une belle soirée du printemps ou de l'hiver, vous entrez dans cette ville immense - abîme étourdissant - et surtout si vous entrez par la belle porte, (...) vous vous trouvez saisi de je ne sais quel espoir d'un grand et magnifique spectacle, espoir qui s'empare à votre insu de toute votre âme."

empty