Sébastien Spitzer

  • Dans les années 1860, Londres, le coeur de l'empire le plus puissant du monde, se gave en avalant les faibles. Ses rues entent la misère, l'insurrection et l'opium. Dans les faubourgs de la ville, un bâtard est recueilli par Charlotte, une Irlandaise qui a fui la famine. Par amour pour lui, elle va voler, mentir, se prostituer sans jamais révéler le mystère de sa naissance.L'enfant illégitime est le fils caché d'un homme célèbre que poursuivent toutes les polices d'Europe. Il s'appelle Freddy et son père est Karl Marx. Alors que Marx se contente de théoriser la Révolution dans les livres, Freddy prend les armes avec les opprimés d'Irlande.Après Ces rêve qu'on piétine, un premier roman très remarqué et traduit dans plusieurs pays, qui dévoilait l'étonnante histoire de Magda Goebbels, Sébastien Spitzer prend le pouls d'une époque où la toute-puissance de l'argent brise les hommes, l'amitié et l'espoir de jours meilleurs.

  • Sous les bombardements, dans Berlin assiégé, la femme la plus puissante du IIIe Reich se terre avec ses six enfants dans le dernier refuge des dignitaires de l'Allemagne nazie. L'ambitieuse s'est hissée jusqu'aux plus hautes marches du pouvoir sans jamais se retourner sur ceux qu'elle a sacrifiés. Aux dernières heures du funeste régime, Magda s'enfonce dans l'abîme, avec ses secrets.

  • La fièvre

    Sébastien Spitzer

    Memphis, juillet 1878. En pleine rue, pris d'un mal fulgurant, un homme s'écroule et meurt. Il est la première victime d'une étrange maladie, qui va faire des milliers de morts en quelques jours.
    Anne Cook tient la maison close la plus luxueuse de la ville et l'homme qui vient de mourir sortait de son établissement. Keathing dirige le journal local. Raciste, proche du Ku Klux Klan, il découvre la fièvre qui sème la terreur et le chaos dans Memphis. Raphael T. Brown est un ancien esclave, qui se bat depuis des années pour que ses habitants reconnaissent son statut d'homme libre. Quand les premiers pillards débarquent, c'est lui qui, le premier, va prendre les armes et défendre cette ville qui ne voulait pas de lui.

    Trois personnages exceptionnels. Trois destins révélés par une même tragédie.

    Dans ce roman inspiré d'une histoire vraie, Sébastien Spitzer, prix Stanislas pour Ces rêves qu'on piétine, sonde l'âme humaine aux prises avec des circonstances extraordinaires. Par delà le bien et le mal, il interroge les fondements de la morale et du racisme, dévoilant de surprenants héros autant que d'insoupçonnables lâches.

  • 15 avril 2019, 19 heures 50. Sidération et impuissance : le monde entier a les yeux braqués sur la cathédrale Notre-Dame de Paris livrée au feu. Les images tournent en boucle sur les réseaux sociaux. Va-t-elle disparaître ? Le compte à rebours a commencé : il faut sauver la cathédrale.
    Ce livre raconte les coulisses d'une soirée historique.
    Myriam est caporal-chef. Elle est la première à monter à l'assaut des flammes. Coincée sur la coursive, elle a failli mourir.
    Le père Fournier est l'aumônier des pompiers. Il est aussi chevalier du Saint-Sepulcre. Il va prendre tous les risques pour sauver l'objet le plus précieux de toute l'histoire du Christianisme : la couronne d'épines de Jésus Christ, à l'abri d'un coffre-fort dont personne n'avait le code.
    Le président Macron s'apprêtait à enregistrer le discours le plus important de sa présidence. Le bilan de mois de manifestations et de consultation nationale. Au tout dernier moment, il devra renoncer.
    Des premières flammes au déploiement d'une brigade de 400 pompiers, du coeur du brasier au Palais de l'Elysée, c'est au plus près du drame que Sébastien Spitzer nous plonge, heure par heure, minute par minute, dans un récit haletant. Quand l'histoire est plus forte que la fiction.

empty