Daniel Picouly

  • « "Longtemps je me suis couché à plusieurs. Chez nous on est au moins deux par lit. Pas étonnant ma mère a eu treize enfants." Proust serait fier de moi. Sa première phrase "Longtemps je me suis couché de bonne heure" n'est pas à la hauteur.»

    Orly, Cité Million, 1964. Un adolescent de quinze ans, pour l'amour d'une Albertine, plonge dans l'oeuvre de Marcel Proust. Jusqu'à l'obsession. Autour de lui, se bousculent un Charlus égoutier, une Odette infirmière à domicile, une duchesse de Guermantes battant ses tapis à la fenêtre.... Rêve ou réalité, peu importe, quand il sera grand, il sera Proust.
    Avec la verve et l'imagination qui ont fait le succès du Champ de personne, Daniel Picouly transpose l'univers de Marcel Proust dans sa banlieue d'Orly. Le récit profond et drôle d'une éducation sentimentale, hommage à l'école, à sa famille et à l'auteur de La Recherche. À tout ce qui a fait de lui l'écrivain qu'il est aujourd'hui.

  • « Jean Jules Joseph, mon grand-père, est né à la Martinique en 1893. Il a été un héros noir de la guerre de 14-18. A en croire, Paulette, ma mère, il l aurait quasiment gagnée à lui tout seul. C est la légende familiale qui m a accompagné dont j ai été nourri et que j ai voulu écrire pour lui rendre hommage. Il a suffi de l intrusion d une historienne et d un vieux carnet oublié au fond d une malle pour mettre à bas ce récit héroïque et découvrir l incroyable et tumultueuse histoire de mon grand-père.Jean, Jules Joseph a été élevé par de véritables Amazones. Amoureux dès l enfance d Aurore, la fille du plus riche planteur de l île, il a été le témoin direct d un assassinat politique raciste, a survécu à l éruption de la Montagne Pelée grâce à son iguane, a boxé contre le premier champion du monde noir des poids lourds, et s est trouvé mêlé à une mystérieuse guerre du rhum à la Martinique, avant de mettre le pied à Tarbes, de rencontrer Marie, ma grand-mère, d établir notre famille et d enfouir dans un carnet le secret de sa vie d avant nous .Le cri muet de l iguane, c est ce secret qui vous égorge de l intérieur, sauf à l écrire.C est ce que j ai fait. »Daniel Picouly

  • Daniel Picouly revient sur son enfance et son rapport à l'apprentissage et à la transmission. Il se dédouble, tour à tour l'enfant qu'il fut et l'adulte qu'il est. Il narre des souvenirs, d'abord au premier degré, puis avec recul. Dans les deux cas, on assiste à la confrontation entre les rêves d'un gamin de 10 ans en 1958, et ceux de l'adulte qui, au fond, est resté le même. Il sait se faire attendrissant, sans verser dans la mièvrerie, raconter des histoires, sans pédanterie ni didactisme. Il a le vrai talent de ne pas faire de morale et d'être généreux. On redécouvre des réflexions enfantines ; on respire un air de nostalgie (l'enfance, mais aussi cette période où les noms ont valeur de symboles poétiques : Pierre Benoit, Gaston Leroux, Mendès-France...).Un très joli petit texte où les répliques fusent avec humour (« Aux rations de guerre, les cancres reconnaissants »), où l'émotion est constante et contenue.

  • « Le diable a bu du rhum. On a souillé les églises, déterré les cadavres. Saint-Pierre doit se repentir. Tandis que je crache de la boue et du feu, que je ravage les champs, les bêtes et les hommes, ils battent des mains comme des enfants à Carnaval. Ils oublient de redevenir des animaux sages, de faire confiance à leur instinct. Fuyez ! Je suis la montagne Pelée, dans trois heures, je vais raser la ville. Trente mille morts en quatre-vingt-dix secondes. »Avec une verve baroque et vibrante, Daniel Picouly, prix Renaudot pour L'Enfant Léopard, incarne l'épopée terrifiante de la Montagne Pelée, force mythologique, dans un roman foisonnant aux résonances étrangement actuelles.

  • Comme Alexandre Dumas, Daniel Picouly n’hésite pas à violer l’Histoire pour lui faire de beaux enfants. Dans La Nuit de Lampedusa, il lui en fait deux, tout en la respectant… au mieux.

    Si en juin 1799, on enterre bien le chevalier de Saint-Georges à Paris, sait-on que son ami le général Dumas, prisonnier en Sicile, l’a appelé à son secours ? Le célèbre maître d’arme et de musique n’ayant pu répondre, et pour cause, ce sont Jeanne, son dernier amour, et ses deux frères d’armes, qui vont relever le défi au prix d’aventures rocambolesques. Sur les flots de la Méditerranée, au large de l’île de Lampedusa, le regard de Jeanne croise celui d’un général malchanceux qui s’en revient d’Egypte. Il se nomme Napoléon Bonaparte et n’a plus qu’une obsession : revoir la belle inconnue…

    Après L’Enfant léopard (prix Renaudot) et La Treizième Mort du chevalier, on retrouve la générosité, la verve et l’imagination débordante de Daniel Picouly dans une course effrénée à mi-chemin entre roman historique et policier. Ouvrez ce livre et le spectacle commence !

  • Sur leur puissant drakkar surgissent les Matouvus, la plus redoutable bande de Vikings ! Ni une ni deux, les Chabadas lancent l'opération "Guenilles et haillons", une ruse de guerre pour protéger leur village de ces pilleurs sans foi ni loi. Mais les Chabadas aimeraient surtout percer le secret de ces redoutables guerriers...

  • Au temps des dieux grecs, les Chabadas rêvent d'aventures. C'est décidé : ils quittent l'île de Chahitak et partent avec leur ami Ulysse ! Tromperont-ils les Matouvus grâce à leur chat de Troie ? Échapperont-ils au cyclope ? Mille et un danger guettent nos apprentis héros...

empty