Une archeologie de la toute puissance ; d'où vient A ?

À propos

La toute-puissance a mauvaise presse : on l'envisage soit comme pur mirage, soit comme dévoiement d'une surpuissance, alors qu'elle a d'abord été une façon d'affirmer une altérité irréductible.
Théologique, elle a contribué à établir la liberté de Dieu au-delà de l'ordre dont il était le garant. Politique, elle a été au fondement de l'absolutisme royal à la française. Juridique, elle s'est immiscée dans l'état d'exception, en plein coeur des systèmes démocratiques. Dans tous les cas, elle repose sur l'existence d'une volonté tenue pour insondable, et donc : toute Autre.
En destituant l'Autre d'une quelconque qualité subjective, Jacques Lacan a creusé l'espace d'une question inédite au regard de cette tradition : et si le monde de la toute-puissance ne recelait aucun agent ? Ne serait-ce point là le véritable athéisme ?

Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychanalyse

  • EAN

    9782354271084

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    138 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    1 064 Ko

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    ebook (ePub)

Guy Le Gaufey

Guy Le Gaufey exerce la psychanalyse à Paris. Il a récemment publié aux éditions Épel C'est à quel sujet ? (2009) et L'objet a. Approches de l'invention de Lacan (2012).

empty